Après les importantes inondations qui ont eu lieu hier, le Ministère des travaux publics et les municipalités de la banlieue sud de Beyrouth se renvoient dos à dos leurs responsabilités. Par ailleurs, Le président de la commission des travaux publics et des transports du Parlement, le député Nazih Najem, a déclaré mardi que les responsables des inondations de lundi seront poursuivis.

Selon le parlementaire, ces inondations ont eu lieu en raison des négligences dans la préparation des routes pour cet hiver, en dépit des recommandations, en date de ces 3 derniers mois, de son comité.

Ainsi, les poursuites devraient concernées, outre les responsables, l’entrepreneur ayant mis en place le tunnel situé au niveau de Costa Brava. Ce tunnel permet aux avions d’accéder à la piste principale d’envol de l’Aéroport de Beyrouth. En raison du mauvais drainage, un nombre important de véhicules y ont été engloutis par les eaux. Aussi, Nazih Najem indique que les raisons pour lesquelles le système de drainage ne pouvait pas absorber la quantité de pluie tombée lundi devaient être étudiées

Ont été présents à cette réunion de la commission des travaux publics et des transports du Parlement, plusieurs maires de la région du Grand Beyrouth, y compris la banlieue sud de Beyrouth et Choueifat, ainsi que les ministres sortants des Travaux publics, Youssef Fenianos, de la Justice Albert Serhan, de l’Énergie, Nada Boustani, les gouverneurs du Mont-Liban et de Beyrouth et le chef du Conseil d’État pour le développement et la reconstruction (CDR)

Ces derniers se sont mutuellement renvoyés la responsabilité de l’importance des inondations. Pour rappel, ce lundi, le Ministre des Transports Youssef Fenianos avait déclaré que son ministère n’était responsable que des principales voies publiques et autoroutes, mais que les routes de Tripoli, de Beyrouth et de Saïda ne relevaient pas de sa juridiction, alors que les municipalités mises en cause estiment que l’entretien de ces routes relèvent du ministère des Travaux publics

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.