À l’issue d’une rencontre avec une délégation d’organisations économiques, dont fait partie, le ministre des Communications Mohamed Choucair, le secrétaire général de l’Association des commerçants de Beyrouth, Nicolas Chammas, le président de l’Association des industriels libanais Cheikh Fadi Gemayel et le président de l’Union des entrepreneurs libanais, Maroun Helou, le Président de la République, le Général Michel Aoun a estimé que le prochain gouvernement pourrait naitre dans les jours à venir.

Les acteurs économiques avaient précédemment dénoncé les atteintes faites aux institutions industrielles et commerciales, précise le communiqué de la Présidence de la République, et notamment les difficultés posées par les barrages routiers. Ils ont, par conséquent, appelé la délégation des organes économiques à accélérer la formation d’un nouveau gouvernement crédible à partir pour s’occuper de la vie actuelle.

Le président de la République, le Général Aoun, a affirmé que les contacts en vue de former un nouveau gouvernement pourrait naître dans les prochains jours après l’élimination des obstacles. Il a également souligné l’importance de la coopération des organismes économiques pour faire face aux répercussions des évènements actuels.

Il a noté que les forces de sécurité avaient débuté leurs opérations visant à ouvrir des routes, facilitant la circulation entre les zones et permettant un retour progressif à la normale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.